Témoignage Hijra #4 – Soufiane fondateur de la marque Tane et Tany

Partagez nos expériences !
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages

Le témoignage Hijra de Soufiane, fondateur de la marque Tane et Tany

Introduction

Nous avons le plaisir de vous présenter le témoignage Hijra de Soufiane Abou Fawzan de Temara, et fondateur de la marque Tane et Tany. J’ai rencontré ce frère lors de mon voyage à Meknès : il débordait de motivation et venait assister aux cours du Cheykh tout en vendant des sandwichs. C’était pas mal du tout d’ailleurs Soufiane….Miam Miam.

Chez Hijra Express, nous aimons l’innovation (pas les bid’a hein) et surtout lorsque cela vient d’un muhajir. Voyons ensemble son parcours. Il se peut que ce témoignage t’aide à démarrer la clef d’un très beau projet à savoir la création d’une marque de textile. En effet, il y a des domaines qui ne connaîtront jamais la crise :

  • La nourriture : les gens doivent manger pour vivre au quotidien ;
  • Le textile : les gens doivent s’habiller et renouvelle une à deux fois par an leur  garde-robe.

Témoignage du créateur de la marque Tane et Tany

1) Peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Soufiane Abou Fawzan, j’ai 35 ans et je suis d’origine marocaine de la ville de Oujda. Je suis marié et papa de plusieurs enfants. J’ai fait la Hijra au Maroc dans la ville de Temara.

2) Pourquoi as-tu décidé de faire la Hijra ?

J’ai décidé de faire la Hijra car c’est une obligation religieuse pour ceux qui ont la capacité de la faire.

3) Comment t’y es-tu pris pour pour préparer ta Hijra ?

Je ne l’ai pas préparée, j’ai essayé du moins, mais cela prenait beaucoup trop de temps. Donc un jour nous avons décidé avec ma famille de partir avec très peu d’argent.

4) Pourquoi avoir choisi le Maroc ?

J’ai choisi le Maroc car c’est mon pays d’origine et que je connais plus ou moins sa mentalité.

5) Comment as-tu trouvé un logement ?

J’ai trouvé mon logement par un frère qui m’a présenté un retraité de France, et qui voulait louer uniquement aux MRE (Marocains Résidents à l’Étranger).

6) As-tu rencontré des problèmes concernant ton installation ?

Al-Hamdoulillah je n’ai rencontré aucun problème pour mon installation. Après il faut toujours faire attention, surtout toujours demander un contrat qui servira plus tard pour la demande d’une carte de séjour par exemple.

7) Quels sont les prix des loyers dans le quartier où tu résides ?

Dans le quartier où je suis, je paye 2500 dirhams pour un T3

8) Quel type de quartier recommandes-tu pour les nouveaux mouhajirs ? Est-ce que la Sounna y est présente ?

Je recommande pour ceux qui veulent s’installer à Temara la résidence des pompiers; c’est calme propre et pas trop loin de l’école Al Islah.

9) As-tu des enfants scolarisés ? Quels sont les coûts d’inscriptions ? Que recommandes-tu ?

Mes enfants sont scolarisés à l’école Al Islah, c’est une très bonne école. Les frais d’inscriptions sont de 800 dirhams, puis 800 dirhams par mois.

10) Quelles sont les démarches pour obtenir l’iqama (carte de résident) ? As-tu rencontré des difficultés pour l’obtenir ?

En ce qui me concerne, je suis marocain donc aucun problème. Par contre quand je vivais à Meknes,  j’ai fait la demande pour la carte de résidence de mon épouse qui est convertie, j’ai rencontré beaucoup de problèmes malgré que je sois marocain. Ils ont appris par la suite que j’avais un fast-food au centre ville (le BAO), et tout s’est accéléré. J’étais au commissariat dans le bureau pour les cartes de séjour et un policier en civil est rentré, il m’a salué au garde à vous, sur le coup je n’ai pas trop compris.

Ensuite il m’a dit Salamou ‘Aleykoom Soufiane (il connaissait mon prénom ‘ajib !), puis il m’a demandé: « comment ça se passe au resto? ». Je lui ai répondu que tout allait bien Al-Hamdoulillah. Quand la personne responsable des cartes de séjour a entendu ça, il m’a demandé si j’étais le propriétaire du BAO :  je lui ai répondu que oui. A partir de ce moment, mon épouse a reçu sa carte rapidement, Al-Hamdoulillah.

Il faut un projet concret au Maroc pour avoir la carte de résidence.

Par la suite nous avons déménagé à Temara pour l’école des enfants, et la carte de mon épouse allait se périmer. J’ai dû récupérer le dossier à Meknes et le transférer à Temara où j’ai eu quelques soucis. Ils n’ont pas accepté directement car sur ma carte nationale il y avait l’adresse de France; ils m’ont dit qu’il fallait que je la refasse pour ensuite faire les démarches pour mon épouse. Ensuite ils m’ont demandé si je travaillais et comme je venais de vendre mon resto j’ai répondu que non. Ils ont refusé malgré que je sois marocain; j’ai insisté en disant que j’avais des droits mais il n’y avait rien à faire.

J’ai du faire appel à quelques connaissances pour me faciliter les démarches, et au final, j’ai pu l’obtenir pour deux ans Al-Hamdoulillah. En gros, ce qu’ils veulent c’est que la personne ait son propre commerce; après tout dépend des régions du Maroc, chaque ville est différente.

11) Quel est le coût de la vie dans la ville où tu résides ? (eau, électricité, gaz, fruits et légumes, viande, riz/pates, Internet, téléphone)

Le coût de la vie sur Temara est un peu plus cher que sur Meknes. L’eau est à 130 dirhams/mois , l’électricité 150 dirhams/mois, le gaz 42 dirhams/mois, le prix des légumes varient selon les périodes : carottes 2.5 dirhams/kg, tomates pareil, internet et fixe à 200 dirhams/mois. Pour l’eau et l’électricité tout dépend du nombre de personnes, pour ma part nous sommes 6.

12) Quels types de transport sont disponibles dans ta ville de résidence ? Quels sont les prix ?

Je peux citer le taxi : tarif entre 5 et 10 DHS.

13) Quels conseils peux-tu donner concernant la manière de gérer son argent au Maroc ?

Beaucoup de mouhajirs font l’erreur dont moi même de convertir les dirhams en euros, et là on croit que ce n’est pas cher puis on se lâche. Il faut vivre comme le marocain,  20 dirhams c’est pas 2 euros, non c’est 20€ par rapport au coût de la vie ici. Il ne faut pas réfléchir à la frenchy.

14) Quels sont tes moyens de subsistance ?

Je travaille dans le textile. J’ai fabriqué ma propre marque Tane et Tany. C’est une marque de sportswear, baskets, ensemble adultes et enfants, jilbabs imperméables. Mon but c’ est de me démarquer des autres marques et apporter une chose utile en plus.

J'ai fabriqué ma propre marque de textile en faisant la Hijra au Maroc de Tane et Tany Click To Tweet

15) Quels sont les secteurs d’activité porteurs au Maroc ?

Il y a les usines textiles, fast-food, les call Center.

16) Quels conseils recommandes-tu Tane et Tany pour trouver un travail ?

Pour une famille de mouhajiroun il est difficile de trouver un travail qui peut suffire à subvenir aux besoins de toute la famille. Sachant que le smic ici est très bas, il y a les centres d’appel qui payent pas trop mal; les salaires peuvent monter jusqu’à 6000 dirhams. La plupart des frères ici ont leur propre commerce.

17) Est-ce facile d’ouvrir son commerce au Maroc ? Connais–tu les démarches ?

Pour être un auto entrepreneur au Maroc,  c’est assez simple. Il  faut remplir le dossier qui est sur internet, l’imprimer, aller à la poste avec une photo et une photocopie de la carte nationale, puis le déposer. Pour le reste je ne sais pas.

Tane et Tany est un auto-entrepreneur du Maroc. Comme en France, ce statut existe pour créer son entreprise personnelle. Click To Tweet

18) Comment vis-tu ta religion au Maroc ? Quelle place occupe la religion dans la société marocaine ?

Je vis très bien ma religion Al-Hamdoulillah, j’entends l’adhan, je constate que la mosquée est  pleine là où je suis. Il y a le dar al hadith, une école pour les enfants et enfin, il y a beaucoup de mouhajiroun Al-Hamdoulillah.

19) Est-ce qu’il y a des structures dans ta ville pour l’apprentissage de la religion (Coran, langue arabe, sciences islamiques) ?

Il y a un dar al hadith, un étudiant en sciences qui a étudié chez Cheykh Wassioullah حفظه الله. Il y a des cours de Qur’an, des cours de ‘Aquida, des cours d’arabe et un cours par semaine en français traduit par le frère Rachid Abu Loqman حفظه الله. Le prix pour l’apprentissage du Qur’an est de 50 dirhams, les autres cours sont gratuits.

20) Y a-t-il des assises de savants au Maroc ?

Il y a des appels d’étudiants en science qui appellent Cheykh Rabi’ حفظه الله.

21) Est-ce que le darija est obligatoire pour un mouhajir , ou l’arabe (fusha) est suffisant ?

Le darija n’est pas obligatoire. Le foussha ou le français est suffisant, mais bon c’est meilleur de s’intégrer donc le darija est important.

22) Quelles sont les structures existantes concernant l’accès aux soins ? Que recommandes-tu ?

Pour les soins j’ai toujours conseillé la clinique privée, sinon il y a les hôpitaux publics.

23) Peux–tu nous donner trois qualités que tu as observé chez le peuple marocain ?

Quand il ne s’agit pas d’argent ils ont plein de qualités, mais quand il y a du commerce ou de l’argent en jeu il faut faire très attention.

24) As-tu des conseils ou suggestions à donner aux futurs mouhajirs ?

Les conseils que je donnerai aux futurs mouhajiroun, c’est qu’ils doivent faire leur Hijra sincèrement. Qu’ils ne s’imaginent pas trouver des ansars. Qu’ils ne craignent rien, Allah عزوجل  ne les abandonnera pas. Ceux qui souhaitent partir en famille, il est mieux que le mari vienne faire un repérage avant pour préparer l’appartement. Beaucoup partent en famille et quand ils arrivent sur place, ils ne savent pas où dormir, puis ils galèrent avec la femme et les enfants. Je conseille donc au mari de venir pour tout préparer.

Ils doivent faire leur Hijra sincèrement. Qu'ils ne s'imaginent pas trouver des ansars. Qu'ils ne craignent rien, Allah sera la pour eux. Click To Tweet

Qu’Allah عزوجل facilite à tous la Hijra.

Tane et Tany vêtement

 

Tu trouveras ici l’ensemble de son projet ainsi que les nombreux produits qu’il propose :

Site Web de la Marque Tane et Tany

Tane et Tany Facebook

Nous remercions Soufiane pour le temps qu’il nous a accordé. Qu’Allah عزوجل le préserve lui ainsi que sa famille, et qu’Il lui accorde la réussite dans son commerce. J’espère que ce témoignage vous a été bénéfique إن شاء الله.

P.S : si toi aussi, tu veux nous montrer les projets que tu as pu monter au Maroc ( ou ailleurs !), contacte nous ici. Nous nous ferons un plaisir de montrer ton savoir-faire aux yeux de tous. Mettre en avant les compétences des Muhajirs est un bon moyen de motiver les gens dans leur projet et cela nous fait plaisir de voir des commerces de Muhajirs.

P.S2 : si tu veux simplement nous laisser ton témoignage Hijra, ou une partie de ton aventure Hijra (bonne ou mauvaise), cela se passe aussi ici !

Et toi alors, as-tu comme ambition de lancer une marque de textile en venant t’installer au Maroc ? Dis-nous tout en commentaires.

 

  •  
    17
    Partages
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

% commentaires (2)

wa aleykoum salam wa rahmatoullahi wa barakatuh

Amine à vos dou3as !

barakAllahufiki pour votre rappel, c’est modifié

As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

Je me permet In shaa Allah de corriger le frère qui a utilisé le therme  » crée  » pourriez vous le modifier In shaa Allah car il n est pas appropriée ni permit

Qu Allah récompense le frère pour son témoigne et Qu Allah lui accorde le succès et la baraka dans sa tijara
Et Qu Allah leur facilite à eux et à tout les mouhajirouns

Hafidakoum Allah

http://www.3ilmchar3i.net/article-ne-dis-pas-j-ai-cree-mais-j-ai-fabrique-fait-par-la-permission-de-allah-121153179.html

Laisser un commentaire