rester en terre d'Islam

Quelques conseils pour rester en terre d’Islam

Abou Abdullah Conseils, La préparation 0 Commentaire

Partagez nos savoir-faire
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelques conseils pour rester en terre d’Islam


A travers cet article, je vais te donner quelques conseils pour rester en terre d’Islam, et ainsi éviter un retour plus vite que prévu. On peut constater malheureusement qu’un grand nombre de frères et soeurs après avoir effectuer la Hijra, lorsqu’ils sont éprouvés, font chemin inverse.

Je vais te raconter une partie de mon expérience, mais aussi celle de certains muhajirs afin que cela te motive à rester en terre d’Islam. C’est parti !

Conseil numéro 1 : La sincérité (Al-Ikhlass – الإخلاص)

J’ai rencontré des frères sincères dans leurs engagements envers Allah عزوجل, des frères endurants et dynamiques qui n’avaient qu’une envie : accomplir de la meilleure des manières cette adoration qu’est la Hijra.

Seul Allah عزوجل connaît l’état de notre cœur, mais il y a des attitudes qui ne trompent pas, des paroles ou des actes qui sont visibles à quiconque est un brin attentif. Comme ce frère rencontré récemment avec qui on discutait des économies, et qui me disait « certes mon argent diminue, mais quoi qu’il arrive, je ne reviens pas en France même si je n’ai plus d’argent ».

De telles paroles sont comme des coups de poignard dans ton coeur, surtout quand toi parfois, tu fléchis quand il s’agit d’argent pour partir. La sincérité est mon premier conseil parmi les conseils pour rester en terre d’Islam.

Conseil numéro 2 : La patience (As-Sabr – الصبر)

Une histoire me vient en tête en pensant à la patience ! Une histoire qui fait surgir immédiatement des larmes au coin de tes yeux tellement ces histoires sont magnifiques, je sais que tu vois de quoi je parle.

On s’est tous assis à un dars, devant un savant, devant un étudiant en science, devant une personne qui nous racontait une histoire et devant laquelle nous sommes restés ébahis pendant quelques secondes, comme si la Terre s’arrêtait de tourner.

Cette histoire se déroule à Agadir au Maroc où un couple de musulmans vit tranquillement leur vie de muhajirs. Cependant, et comme souvent, des dépenses imprévues viennent s’ajouter aux dépenses mensuelles et vident parfois le peu d’argent alloué à ce mois.

Le frère a commencé à avoir du retard dans le paiement de ses loyers car sa femme était tombée malade, et les différentes consultations avec les médecins ont plombé ses finances. Le propriétaire lui a laissé du temps pour le régler, mais il est arrivé un moment où il est venu demander son dû.

Le frère n’a pas cherché à revenir en France malgré ses difficultés financières, il était ferme et sûr qu’Allah عزوجل lui viendrait en aide. Lorsque le propriétaire ne pouvait plus patienter, il s’est posé avec le frère puis a réfléchi à sa situation. Il savait que ce locataire était quelqu’un de sérieux, et qu’ il  ne cherchait pas à l’escroquer et que effectivement, il traversait une période difficile.

Suspense

Suspense

Suspense

Finalement, au vu de son bon comportement et de son passé de bon payeur, il a conclu un accord avec le frère. Il lui a dit « tu ne bouges pas d’ici, tu vas travailler pour moi et en tant que directeur ». Directeur? Quoi ? En fait, le propriétaire était en train de finaliser une pizzeria juste dans l’immeuble où habitait ce frère et il était à la recherche d’ un gérant de confiance.

Malgré qu’il n’ai aucune expérience dans la restauration,  il lui a accordé un poste de gérant au sein de sa pizzeria. Le frère a pu finalement régler ses dettes et rester au Maroc : الله اكبر !

Et quiconque fait la Hijra dans le sentier d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance. Sourate An-Nissa - Verset 97

Personnellement, cette histoire m’a beaucoup ému. Et comme le dit Ibn Al-Qayim رحمه الله :

La patience est une épée qui ne se brise pas, un cheval qui ne bronche pas, une forteresse imprenable…Ibn Al-Qayim - Livre La Patience

Qu’Allah عزوجل nous accorde à tous la patience durant cette adoration. La patience est donc mon second conseil parmi les conseils pour rester en terre d’Islam.

Conseil numéro 3 : Le conseil entre frères (An-Nassiha – النصيحة)

Le prophète صل الله عليه و سلم  a dit :

La religion c’est le conseil sincère.Muslim - Numéro 55

Il faut prendre conseil auprès d’Allah عزوجل, puis auprès des croyants afin d’avancer dans sa vie, mais aussi dans ses adorations. Le conseil fait parti intégrante de la vie du croyant et encore plus dans des situations comme la Hijra.

Parfois une simple aide venant de l’ extérieur peut nous amener cette étincelle qui va faire démarrer un projet, nous pousser à ne pas lâcher un objectif, ou encore nous remobiliser. C’est encore plus intéressant de demander des conseils à des personnes qui sont plus âgées que nous car ils ont un vécu que nous nous ne pouvons avoir.

Je me rappelle à ce titre deux conseils de deux frères que j’aime en Allah :

Ô mon frère, si tu pars en France temporairement, prends tout de suite le billet retour car Sheytan rôde et va tout faire pour que tu ne reviennes plus.Abou Maryam

En effet, mon frère, ma sœur, si tu comptes partir dans ton ex-pays de résidence de manière temporaire, pense à prendre immédiatement un billet retour ! De cette manière, tu sais que quoi qu’il arrive, tu devras repartir, et tes actes seront coordonnés par rapport à cette date. Le stress sera présent, et ce sera un bon facteur pour te motiver à faire ce pour quoi tu es rentré temporairement.

Alors que, si tu ne prends pas de billet retour, tu auras tendance à dire « J’ai le temps de repartir, je fais ce que j’ai à faire et c’est bon ! »  Tu laisseras ainsi cette pensée te trotter à l’esprit jusqu’à ce que Sheytan t’attrape dans ses filets, et fasse que tu oublies ton objectif premier, qui est de repartir aussitôt.

Mais pourquoi tu te casses la tête ? la solution est simple. Rentre dans ton pays, ne reste pas la-bàs.Abou Hudeyfa

Ce conseil m’a été donné par un frère quand je suis rentré en France temporairement, afin de savoir si je pouvais sacrifier un mouton à l’étranger pour ma fille qui venait de naître. J’ai beaucoup apprécié ce conseil car il m’a reboosté dans mes projets.

En gros, si tu vois que tu as des difficulté à pratiquer ta religion en France, alors pars et ne reviens plus ! En effet, combien de millions de musulmans chaque année en France se retrouvent interdits de sacrifier un mouton pour Al-‘Id ? Ou alors ils se déplacent dans les campagnes pour sacrifier dans des fermes très lointaines, et du coup ne passent pas la journée avec leurs familles.

Et ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…Donner le bon conseil et tendre l’oreille pour l’entendre est donc mon troisième conseil parmi les conseils pour rester en terre d’Islam.

Conseil numéro 4 : Ne rien laisser ( ou presque ) derrière soi

J’ai constaté que les muhajirs les plus stables étaient ceux qui n’avaient (presque) rien laissé derrière eux. Voici une liste non exhaustive de choses qu’il faut tenter d’abandonner avant de partir :

  • Avoir un appartement derrière soi (location ou autre) ouvrira une porte à un retour en cas de coup dur, ou de baisse de moral. Si en plus, vous le sous-louez à quelqu’un, vous vous exposez à des problèmes tôt ou tard
  • Le musulman doit respecter les contrats dans lesquels il est engagé. Si vous partez, assurez-vous de couper toute aide que l’état français peut vous verser, sinon vous vous exposerez à devoir rendre ce trop-perçu

Détache ta ceinture, détache toi de ton pays d’origine donc si tu veux suivre mes conseils pour rester en terre d’Islam.

Détache ta ceinture, détache toi de ton pays d'origine donc si tu veux suivre mes conseils pour… Click To Tweet

Conseil numéro 5 : partir avec une bonne intention (An-Niyah – النية)

Je finirai par un dernier conseil qui j’espère te sera utile. J’ai remarqué que beaucoup de frères se mettent dans des situations de stress avant de partir en se disant : « dans tous les cas, si je n’ai rien, je remonte en France pour travailler »…

C’est-à dire qu’avant même de partir, le croyant s’octroie une porte de sortie vers son ex-pays de résidence. C’est comme s’ il cherchait à se rassurer car il sait que tôt ou tard, il n’aura plus d’argent.

Place ta confiance en Allah عزوجل, entreprends les causes licites et à coup sûr, Allah عزوجل ne t’abandonnera pas.

Une fois que tu t’es décidé, confie-toi donc à Allah, Allah aime, en vérité, ceux qui Lui font confiance.Sourate 'Ali Al-'Imran - Verset 159

Aie toujours une bonne intention dans ton projet était mon dernier conseil parmi les  conseils pour rester en terre d’Islam.

J'ai bien aimé les cinq conseils pour rester en terre d'Islam donné par ce blog. Click To Tweet

Conclusion

Ces conseils ne sont qu’une infime liste parmi tant d’autres. Ils sont basés sur mon expérience personnelle et ceux de frères mouhajirs. J’espère bi-ithnillah qu’ils te seront utiles lors de ta préparation, ou alors si parfois, tu es traversé par des doutes une fois sur place.

N’oublie pas que la Hijra n’est pas seulement physique, mais avant tout spirituelle. Si tu accomplis correctement ta Hijra spirituelle, tu rendras durable ta Hijra physique. Il est essentiel de comprendre parfaitement les réelles motivations de la Hijra et son objectif religieux. Ainsi tu pourras incha Allah faire face à tout type d’épreuves, qu’elles soient matérielles ou autres…

Si toi aussi, tu souhaites nous faire partager tes conseils, et l’expérience que tu as acquise durant ta Hijra, alors fais nous signe dans les commentaires incha Allah !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retrouvez gratuitement notre guide pour démarrer votre Hijra maintenant

7 étapes pour démarrer, planifier et organiser une Hijra ambitieuse et sans retour

Ma cha a Allah, ton projet va enfin pouvoir démarrer par la grâce d'Allah

Laisser un commentaire