La Hijra

La Hijra : définition et réfutation de certaines ambiguïtés

Abou Abdullah La préparation, Religieusement 0 Commentaire

Partagez nos savoir-faire
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Hijra : Hadith numéro 1 de la liste des 40 hadiths de l’Imam An-Nawawi

Regardons ensemble le premier hadith de la série des 40 hadiths de l’Imam An-Nawawi رحمه الله . Il traite de la relation établie entre l’intention, l’acte effectué et la récompense éventuelle attachée à cet acte. De plus, il parle de la Hijra et c’est ce que nous allons voir.

Les actes ne valent que par les intentions et à chacun selon son intention.
Celui dont l’émigration a pour fin Allah et Son Envoyé, son émigration sera composée comme étant pour Allah et Son Envoyé.
Celui dont l’émigration a pour fin un bas-monde qu’il atteint, ou une femme qu’il épouse, son émigration ne sera comptée que ce vers quoi il aura émigré.Rapporté par l'Imam Boukhary - Numéro 1

Définition de la Hijra

Le Prophète صل الله عليه و سلم a donné un exemple pratique dans ce hadith en parlant de la Hijra qui signifie le fait de quitter une terre de mécréance vers une terre d’Islam. Tu t’enfuis afin de préserver ta religion.

Réfutation de certaines ambiguïtés

Aujourd’hui cet acte d’adoration est méconnu de beaucoup de gens. Pire encore, cette notion se perd peu à peu. Beaucoup de gens font en effet le trajet inverse, à savoir quitter une terre musulmane pour se rendre en terre mécréante si bien que beaucoup de musulmans ne font plus la différence entre une terre musulmane et une terre mécréante.

Cette distinction n’est plus faite à cause de leur ignorance envers le Tawhid. Ces gens-là ne font que regarder l’apparence et ils disent « si il y a des pêchés dans une terre d’Islam, alors ce n’est pas un pays musulman. Par contre, si il y a la justice dans un pays de mécréants, alors c’est une terre musulmane ». Mais ces gens-là n’ont rien compris aux bases et fondements de cette religion. Car nous savons qu’un musulman qui est pêcheur, malhonnête et mauvais sera toujours meilleur, grâce à son Tawhid et à sa foi, qu’un mécréant qui est juste et honnête.

On ne peut pas comparer un pays musulman avec une terre de koufr ! Bien qu’il y ait des problèmes de pauvreté, parfois de sécheresse et même parfois on trouve beaucoup de pêchés. Dans une terre mécréante, le rejet de la foi est apparent ! Et quand on regarde en France, en Europe ou ailleurs, on peut apercevoir des choses étonnantes : des mosquées chiites, des mosquées tabligh, des mosquées du Sénégal toutes côte à côte si bien que pour la prière du vendredi, les gens ne font plus attention là où ils vont prier.

Et les gens de la masse écoutent un prêche de l’égarement et empruntent donc ce chemin. Ils ne prennent pas la peine de regarder la voie suivie par cette mosquée, de ce qui se dit dans la mosquée puisque pour eux, le joumou’a c’est le joumou’a peu importe là où ils vont.

On en arrive carrément à des choses aberrantes : dans certains prêches du vendredi, le sujet ne traite parfois même pas avec l’Islam ou alors très peu ! On entend pas beaucoup de dalil avec la parole d’Allah ou de son messager. Tous ces problèmes font parti de la stratégie de division des kouffars qui ne veulent pas l’unité des musulmans.

Alors que dans les pays musulmans, il y a déjà la base de l’Islam. Si tu veux commencer quelque chose, fonce dans ces pays-là et fais ta Hijra. Cet acte d’adoration est fondamental. Allah عتزوجل a relié  la notion de Hijra avec la notion de djihad :

Ceux qui ont cru, émigré et lutté de leurs biens et de leurs personnes dans le sentier d’Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et secours, ceux-là sont alliés les uns des autres.
Quant à ceux qui ont cru et n’ont pas émigré, vous ne serez pas liés à eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent. Et s’ils vous demandent secours au nom de la religion, à vous alors de leur porter secours, mais pas contre un peuple auquel vous êtes liés par un pacte.
Et Allah observe bien ce que vous oeuvrez.Sourate - Verset 72

C’est le terme lutter dans ce verset qui fait référence au Dhihad car Allah a dit جاهدو . De plus, Allah عزوجل cite toujours les Mouhâdjirin avant les Ansars lorsqu’il parle des compagnons. En effet, les Mouhâdjirin sont glorifiés car ils ont abandonné leurs terres, leurs biens pour défendre la religion d’Allah et donc ils sont meilleurs que les Ansars. Si tu l’accomplis, alors sache qu’Allah عزوجل t’as honoré.

L’intention est la clef de cet acte d’adoration

Le plus important est ton intention lorsque tu changes de pays. Ce n’est pas seulement le fait de quitter une terre pour une autre qui importe mais bel et bien ton intention. Si tu places une intention ferme et sincère dans ton cœur que tu quittes une terre mécréante pour une terre d’Islam afin de défendre la religion d’Allah, alors tu auras la récompense promise que le Prophète a annoncé.

Tu seras récompensé de ton intention. Et elle sera acceptée par Allah et tu auras la récompense du Mouhadjir. De même, si tu meurs sur le chemin alors que tu n’es pas encore arrivé dans la terre musulmane vers laquelle tu te dirigeais, alors tu seras quand même récompensé de ton intention. En effet, Allah عزوجل nous dit :

Et quiconque émigre dans le sentier d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance.
Et quiconque sort de sa maison, émigrant vers Allah et Son messager, et que la mort atteint, sa récompense incombe à Allah.
Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.Sourate 4 - Verset 100

De par sa bonne intention, il sera récompensé. A condition qu’il ait fait cet acte pour le visage d’Allah en voulant par là, défendre et soutenir la religion d’Allah.

La différence majeure entre un pays musulman et un pays mécréant

Le Prophète صل الله عليه و سلم a dit :

L’émigration [Al-Hijra] ne s’arrête pas jusqu’à ce que le repentir s’arrête, et le repentir ne s’arrête pas jusqu’à ce que le soleil se lève à l’Ouest.Rapporté par Abou Daoud - Authentifié par Sheykh Al-Albani dans Al-Irwaa (1208)

A partir du moment où tu as des difficultés pour pratiquer ta religion et qu’on essaye de te mettre des bâtons dans les roues, alors dans ce cas-là, tu pars là où tu seras capable de pratiquer ta religion correctement. Le terme « Et quiconque émigre dans le sentier d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance » doit nous faire voyager dans le temps et nous faire penser aux compagnons !

Quand ils ont quitté la Mecque, ils n’ont pas regardé l’aspect de la vie présente mais plutôt ils sont partis car ils voulaient mieux pratiquer leur religion, craindre encore plus Allah, être dans un environnement qui va leur permettre de mieux pratiquer leur religion.

De plus, certains étaient riches, avaient des commerces mais pourtant, ils ont tout laissé derrière eux et sont partis. Ils ont tout quitté et notamment la ville sainte la Mecque qui à cette époque-là était une terre mécréante. Méditons sur les compagnons, leurs histoires, leur capacité à endurer et inspirons nous d’eux.

Montrer sa religion veut dire que tu es capable de dire au kafir que c’est un kafir. Tu dois être capable aussi d’appeler ouvertement à l’Islam et notamment à inviter les gens à quitter leur mécréance pour rejoindre la foi authentique, la seule qui est acceptée d’Allah عزوجل.

Tu dois être capable de leur montrer le Tawhid, de leur dire clairement qu’ils sont dans le mensonge et l’égarement. Il ne suffit pas de pouvoir faire ses prières 5 fois par jour à la mosquée. Certaines personnes disent qu’en Europe ou ailleurs, on peut pratiquer sa religion. Certes, mais ils sont incapables d’exprimer au grand jour leur Tawhid, leur amour pour l’Islam, de pratiquer ouvertement et distinctement l’alliance et le désaveu.

Les savants ont indiqué que pour connaître la force des musulmans, tu ne te bases pas sur l’affluence des mosquées. Tu regardes si les gens se distinguent des mécréants : ainsi ils seront forts. Mais si tu les vois s’associer avec eux, prendre les chrétiens et les juifs dans leurs idées, leur vision du monde, qu’ils pensent comme eux, qu’ils vivent comme eux, alors les musulmans sont faibles.

L’islam est basée sur une croyance, sur le rejet du Shirk et l’affirmation du Tawhid. Si tu vas dans un pays musulman, tu constateras que la majorité des personnes répondent oui lorsque tu leur demandes « Est-ce que Allah seul mérite l’adoration? », « Est-ce que le messager d’Allah est un vrai messager ? », »Est-ce que le Qur’an est la parole d’Allah ? », ils vont te dire oui.

Alors que dans les pays de kouffar, tu peux interroger les gens dans la rue et leur demander « Est-ce que l’homosexualité est interdite ? » ils vont te dire non. De même, si tu leur demandes « Est-ce que Allah existe ? », ils vont te dire non et ils appellent ouvertement à cela!

Certaines personnes peuvent contester ces arguments en disant que dans certains pays musulmans on trouve de la débauche et par exemple des discothèques. Premièrement, le fait que ces endroits de débauche existe ne relève que de la création d’Allah. Tout ce qui est sur la terre appartient à Allah عزوجل.

Deuxièmement, ce n’est pas parce-que ces endroits existent que Allah عزوجل les agréé. De la même manière, le porc existe mais pourtant Allah عزوجل n’admet pas qu’on en mange. Il nous l’a interdit.

Ainsi, ceux qui disent « la Terre appartient à Alah » se voient rejetter leurs arguments car ce n’est parce-que des choses sur Terre relèvent de sa création que ceci nous est autorisé. Si le Prophète nous demande de ne pas vivre chez les kouffars, alors nous devons partir.

Il est impossible de comparer une terre musulmane avec une terre de koufr. Dans une terre musulmane, tu trouveras l’Adhan, des musulmans en masse et qui sont la depuis des siècles et des siècles. Alors qu’en terre de koufr, tu trouveras les signes de koufr, la croix notamment. Combien d’églises sont présentes en France ? Même inutilisées, elles demeurent intactes et même l’Etat prend en charge parfois la rénovation de ces biens!

Tu trouveras aussi des mosquées c’est vrai. Mais quel genre de mosquée ? Celle qui appelle à Allah et son messager ou celles qui appellent à la voie de l’égarement comme c’est connu en frère avec la présence massive des frères musulmans et qui détiennent des centaines, voir des milliers de mosquées en France ? Tu trouveras même la mosquée de Paris en France qui dispose d’un musée et même d’un espace pour fumer la chicha الله المستعان.

La Hijra n’est plus obligatoire après la conquête

Il n’y aura plus de Hijra après la conquête [de la Mecque].

En effet, la Mecque ayant été reconquise par les musulmans, alors quitter la Mecque ne devenait plus obligatoire et c’est pour cela que le Prophète a parlé ainsi. Celui qui vit à la Mecque maintenant peut vivre sa religion tranquillement et n’a plus besoin d’émigrer. Et si demain, il part s’installer à Médine par exemple, alors il ne sera pas considéré comme un Muhajir.

Ce hadith concerne uniquement les habitants de la Mecque et non pas tous les musulmans de tous les pays. Attention aux interprétations, il faut toujours revenir aux explications de nos grands savants.

 Conclusion

J’ai inséré ce petit rappel afin que chacun prenne conscience de l’importance de cet acte d’adoration. Si la Hijra est obligatoire, alors ils nous est demandé de faire notre maximum pour tenter de la faire ou en tout cas de mettre tout en oeuvre pour y parvenir. Tu verras des frères et des soeurs attachés à certaines obligations de la religion, et ils ont raison bien sûr, comme le port de la barbe ou le port du sittar en France. Mais lorsque tu leur parles de la Hijra, c’est comme si cela n’était pas obligatoire pour eux.

Alors que la Hijra c’est quelque chose de noble, de majestueux. Et on sait qu’en Islam, la récompense est proportionnelle à la difficulté. Alors imagine toi la récompense que tu peux obtenir en goûtant à la Hijra, surtout à notre époque…

Qu’Allah facilite à tous mes frères et soeurs qui pensent à la Hijra, l’évoquent publiquement ou secrètement au fond d’eux…et qui  comptent la faire tôt ou tard !

Cet article n’a pas été écrit pour critiquer ceux qui ne l’ont pas encore faits. Il a été écrits au contraire, en pensant à vous, car je veux que TOI aussi, tu vis le rêve que je vis actuellement, celui de pratiquer ma religion conformément au Qur’an et à la Sounnah Authentique selon la compréhension des pieux prédécesseurs.

N’hésite pas à laisser un commentaire si toi aussi tu penses à faire la Hijra.

Source : Explication du hadith 2 de l’imam An-Nawawi

[/cs_text][/cs_column][/cs_row][/cs_section]
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retrouvez gratuitement notre guide pour démarrer votre Hijra maintenant

7 étapes pour démarrer, planifier et organiser une Hijra ambitieuse et sans retour

Ma cha a Allah, ton projet va enfin pouvoir démarrer par la grâce d'Allah

Laisser un commentaire